Bali-ile.fr

L'île de Bali
Bali - Indonésie Bali - Indonésie Bali - Indonésie
  1. Bali
  2. Où se poser ?

Où se poser ?

Bien que Bali soit une petite île (140 km de long sur 90 km de large), les trajets que l'on y fait peuvent prendre beaucoup de temps (de 1h à 3h pour faire environ 50 km). Il est donc préférable de séjourner à plusieurs endroits de l'île si l'on souhaite en avoir un aperçu global (plages, rizières, volcans, cascades, temples, jungle...). Ainsi, pour éviter de perdre du temps en visitant des lieux qui se trouvent trop éloignés de son hébergement, est-il conseillé de prévoir un itinéraire et de se poser de 2 à 4 jours à chaque étape. Cependant, si vous préférez cantonner votre visite à un seul endroit de Bali, vous pourrez vous contenter d'un seul hébergement pour tout votre séjour. En tout cas, quelle que soit votre façon de visiter Bali, sachez que l'île regorge de lieux où dormir.

Voici, par secteur géographique (ou par ville), les attraits touristiques et leurs possibilités de logement :

Carte d'Indonésie

Kuta, Legian, Seminyak, Kerobokan, Canggu...

Si autrefois Kuta (ou Kuta Bali) était un petit village authentique, aujourd'hui, Kuta a grandi et est devenue la station balnéaire la plus fréquentée de Bali ! Les plages sont nombreuses et s'étalent sur des dizaines de kilomètres : Kuta Beach, Legian Beach, etc.. Kuta attire principalement les touristes désireux de faire la fête et, les nombreux restaurants, bars et discothèques sont là pour les accueillir. Les magasins aussi ne manquent pas, allant du supermarché au magasin de vêtements, en passant par le magasin de souvenirs pour les touristes. Kuta est donc victime de sa notoriété et la ville est parfois saturée de touristes. Kuta s'est agrandie vers l'Ouest et a englouti, petit à petit, les villages voisins (Legian, Seminyak, Kerobokan, Canggu...) pour ne former qu'une seule grande agglomération. L'infrastructure routière ne suit plus, ce qui engendre des rues et des routes très encombrées. Heureusement, la Jalan Sunset Road, une 2x2 voies, permet de traverser au plus vite les 8 kilomètres de cette agglomération ; il faudra tout de même compter au minimum 1h de traversée aux heures de pointe !

La question que l'on se pose souvent est : y aller ou pas ? Cela dépendra beaucoup de vos attentes. Oui, si vous souhaitez faire la fête, vous aimez la foule et les plages peuplées. Non, si c'est pour découvrir la culture balinaise et les paysages. Oui, pour le côté pratique dans la mesure où l'aéroport de Bali est à proximité et que tout est organisable depuis Kuta. En effet, les agences sont nombreuses pour vous organiser tout type de visite dans le reste de Bali. Toutefois, se poser à Kuta et visiter l'île depuis cette zone, vous conduira à passer du temps dans les transports ce qui peut s'avérer long et éprouvant. Alors, pourquoi ne pas passer 1 ou 2 jours dans ce coin de l'île, au début ou à la fin de votre voyage, et se poser ensuite ailleurs sur Bali pour le reste du séjour...

Remarque : c'est à Kuta que se trouve l'Hôpital International "BIMC" (Bali International Medical Center ; www).

Où dormir à Kuta et aux alentours ?

S'agissant de la région la plus fréquentée de Bali, les hébergements ne manquent pas. On en trouve pour toutes les bourses, de la guesthouse sommaire à l'hôtel de luxe. Voici quelques exemples :

Où manger à Kuta et aux alentours ?

Les restaurants ne manquent pas dans cette région de Bali et il est même impossible de tous les citer tant il y en a. Pour faire des achats alimentaires, les supérettes sont nombreuses, comme les "Mini Mart". Il y a même un hypermarché "Carrefour" situé sur la Sunset Road . Pour trouver de la charcuterie, rendez-vous au "Marché de l'Alsace à Table", tenu par Pascal et sa femme, un couple d'alsaciens ; ; .

Jimbaran et Tuban

La ville de Jimbaran (ou Djimbaran) se trouve tout à côté de Tuban où se situe l'Aéroport International de Bali. Ainsi, le bruit des avions pourra déranger si l'on se pose là ! Tout comme à Kuta, on vient ici pour la plage et l'animation nocturne de cette station balnéaire.

Où dormir à Jimbaran ?

Les solutions d'hébergements sont très nombreuses à Jimbaran...

Où manger à Jimbaran ?

De nombreux restaurants proposent de déguster les spécialités culinaires locales. De plus, certains restaurants situés sur la plage de Jimbaran, servent du poisson fraîchement pêché.

Denpasar

Denpasar est la plus grande ville de Bali mais également la capitale provinciale de l'île. Elle n'a que très peu d'attraits touristiques et, par conséquent, n'est que très peu fournie en hébergements. Pour se loger à proximité, mieux vaut s'orienter vers l'une des villes touristiques suivantes : Kuta, Jimbaran, Nusa Dua, Legian, Seminyak, Canggu, Sanur... Le seul aéroport de Bali porte le nom d'aéroport de Denpasar bien qu'il se trouve à Tuban, c'est-à-dire à proximité de Kuta et de Jimbaran. Denpasar possède également son port maritime avec de nombreuses liaisons vers les îles implantées à l'Est de Bali, dont l'île de Lombok.

Les adeptes de musées pourront y visiter le musée de Bali (Museum Negeri Propensi) consacré à l'art et à l'histoire de l'île. Le parc Lapangan Niti Mandala et son monument Bajra Sandhi sont également de belles surprises à Denpasar.

Sanur

La ville de Sanur se trouve au Sud-Est de Bali et à l'Est de Denpasar. Sanur est une station balnéaire qui possède sa grande plage de sable clair du nom de Sanur Beach. Pour les amateurs de golf, Sanur possède un beau terrain. Les 14 km qui séparent Sanur de l'aéroport de Denpasar peuvent être parcourus, soit via l'ancienne route (beaucoup de circulation mais gratuite), soit via l'autoroute à péage construite sur la baie de Benoa.

C'est de Sanur que l'on peut rejoindre le plus facilement l'île de Nusa Lembongan. Il est également possible de rejoindre par bateau les îles Gili situées à proximité de Lombok.

Où dormir à Sanur ?

Étant une grande station balnéaire, Sanur offre de nombreux hébergements pour tous les budgets.

Nusa Dua

Située à l'Est de la péninsule de Bukit, Nusa Dua est la station balnéaire de luxe de Bali. Nusa Dua est facile d'accès, puisqu'elle se trouve à seulement 13 km de l'aéroport de Denpasar et est accessible soit par l'ancienne route (gratuite mais souvent surchargée), soit par l'autoroute à péage qui traverse la baie de Benoa. Elle possède de nombreuses plages, aménagées devant les hôtels. Nusa Dua se trouve en partie sur une péninsule et c'est à l'Est que se trouvent les plus belles plages de Nusa Dua. Nusa Dua possède également 2 grands terrains de golf.

Où dormir à Nusa Dua ?

Il y a pléthore d'hébergements à Nusa Dua qui sont plutôt "haut de gamme", mais on y trouve également des guesthouses pour tous les budgets.

Ubud

La ville d'Ubud figure parmi les sites incontournables de Bali. Cependant, Ubud peut décevoir car, d'année en année, la ville grandit et attire de plus en plus de touristes. On y vient généralement pour la découverte de ses rizières (voir les Rizières d'Ubud), mais pas seulement, car il y a de nombreuses choses à découvrir dans les alentours. La ville compte bon nombre de temples mais également d'autres monuments dont le Palais Royal d'Ubud et le Pura Taman Saraswati.

Autrefois, Ubud était un petit village situé au milieu de magnifiques rizières. Aujourd'hui, c'est une ville grouillante de touristes, avec une offre impressionnante d'infrastructures touristiques (hébergements, restaurants, magasins...). Quant aux rizières, il faut dorénavant sortir de la ville pour en voir... D'année en année, des habitations destinées aux touristes ont été construites, de façon anarchique, au milieu des magnifiques rizières ! Si rien n'est fait, on ne pourra bientôt plus apprécier à Ubud ces si belles rizières qui font la richesse de l'île ! Toutefois, il est toujours agréable d'y passer quelques jours car Ubud est une bonne base pour rayonner et visiter le reste de Bali. Pour parcourir la région, il est préférable d'être véhiculé (voir Comment se déplacer).

Pour les amateurs de shopping, la ville d'Ubud est parfaite ! Entre les magasins très branchés et les magasins d'artisanats et de souvenirs, on y trouvera certainement ce que l'on cherche (vêtements, musique, sculpture, peinture, souvenirs, etc.). Le marché, qui se tient tous les jours au centre d'Ubud, est incontournable pour faire des achats de produits locaux. Tout autour d'Ubud (et sur plusieurs kilomètres à la ronde), les fabricants d'artisanats sont nombreux. En général, chaque type d'artisanat est regroupé dans une même rue, route ou quartier. Ainsi, à quelques kilomètres du centre d'Ubud, la rue "Jalan Goa Gajah" regroupe les sculpteurs sur bois. De magnifiques statues en bois jonchent les trottoirs devant des magasins remplis à craquer de sculptures plus belles les unes que les autres ! La rue "Jalan Raya Tegalalang" est particulièrement intéressante pour toutes sortes d'artisanats de décoration de maison. On pourra trouver de tels magasins dans tout Bali, mais ils sont particulièrement nombreux autour d'Ubud.

Certaines ruelles d'Ubud sont constituées de dalles de béton dans lesquelles figurent toutes sortes d'inscriptions, modestement inspirées de la célèbre "Star Avenue" de Los Angeles. On y trouve aussi bien des empreintes de mains que des enseignes publicitaires ou encore, plus romantiques, des messages laissés par des amoureux transis. En effet, lors de la construction de certaines rues, tout un chacun peut acquérir une dalle et y inscrire son bon vouloir. Parmi ce type de ruelle, il y a la "Jalan Kajeng" .

Les amateurs de musées pourront visiter plusieurs musées d'art à Ubud : le Neka Art Museum, le Arma Museum Agung Raï, le Rudana Museum, le Pendet Museum, le Puri Lukisan (le plus ancien musée d'art de Bali), le Blanco Renaissance Museum ainsi que la Walter Spies House (où sont exposées quelques oeuvres de l'artiste allemand).

Au Sud d'Ubud, se trouve la Monkey Forest, une forêt sacrée, agrémentée de temples où vivent de nombreux singes sacrés.

Dans la ville, presque tous les soirs vers 19h30, des spectacles ont lieu associant musique et danse. Les billets peuvent être achetés à l'entrée du spectacle ou dans la rue, tout au long de la journée. Très souvent, ces spectacles se déroulent dans ou devant un temple, comme le Pura Taman Saraswati, ce qui ajoute beaucoup de charme au spectacle. Les 3 spectacles principaux représentés à Ubud sont le "Legong Dance", "Kecak Ramayana and Fire Dance" et "Barong" (pour en savoir plus, voir Spectacles balinais).

A proximité d'Ubud, on pourra visiter les temples suivants : Goa Gadja (4 km), Pura Gunung Kawi (13 km) et Pura Tirta Empul (14 km).

De plus, non loin d'Ubud, il ne faut pas manquer les rizières de Tegalalang (15 km).

Où dormir à Ubud ?

Ubud est une ville grouillante de touristes et par ce fait, elle offre une impressionnante variété d'hébergements et il y en a pour toutes les bourses. On en trouvera dans la ville, mais également au milieu des rizières, allant du plus simple au très haut de gamme. Le choix est donc vaste et Ubud permettra de se poser confortablement à Bali. Voici quelques hébergements (par ordre alphabétique) :

Et beaucoup d'autres hébergements ici :

Où manger à Ubud ?

Ubud ne manque pas de restaurants. Pour les petits creux, rien de tel que de se poser dans un bar, une pâtisserie ou un restaurant. On pourra également profiter de restaurants gastronomiques, à prix très correct.

Voici quelques restaurants (par ordre alphabétique) par la kyrielle de restaurants à d'Ubud :

Padangbai

La ville de Padangbai (ou Padang Bay) possède le port principal de l'Est de Bali. C'est d'ici que l'on peut, par exemple, rejoindre l'île Nusa Lembongan, l'île Lombok, les îles Gili, ou encore, la ville de Sanur.

Padangbai offre une belle plage pour les amateurs de farniente (voir Plage de Padangbai), mais également des sites de plongée et de snorkeling (voir Plongée et Snorkeling à Padangbai).

Où dormir à Padangbai ?

On peut facilement se loger à Padangbai, soit directement à Padangbai, soit plus à l'écart, comme à Blue Lagoon.

Candidasa

A l'Est de Bali, sur la route côtière, se trouve le village de Candidasa (ou Candi Dasa). On peut se poser quelques jours à Candidasa pour rayonner ; de belles rizières se trouvent à proximité, mais également de belles plages, comme celle de Pantai Prasi (8 km). Candidasa possède également de petites plages, mais des digues gâchent un peu le paysage. Au large, se trouvent des îlots où il est propice de snorkeler ou de plonger (voir Plonger à Candidasa) ! Le Candidasa Lotus Lagoon est un bel étang situé au centre du village et en bord de mer. Il est rempli de nénuphars et est bordé de cocotiers.

Où dormir à Candidasa ?

Il y a une variété importante d'hébergements à Candidasa ; voici un exemple :

Où manger à Candidasa ?

On trouve d'excellents restaurants à Candidasa. Voici 2 exemples (parmi tant d'autres) :

Amed

Jadis petit village de pêcheurs, Amed (ou Ahmed) vit aujourd'hui presque exclusivement du tourisme. Il attire la foule par son ambiance "petit village", mais également pour ses superbes fonds marins (voir Snorkeling et Plongée à Amed). Autrefois, on y cultivait le sel, mais aujourd'hui, il n'y a presque plus de traces de cette activité. Les Jukungs, ces bateaux de pêche traditionnels, sont, quant à eux toujours utilisés, pour pêcher bien entendu et, plus occasionnellement, pour emmener les touristes. Magnifiquement alignés dans chaque baie, les Jukungs attendent de prendre le large. Le matin et le soir, il est courant d'apercevoir des dizaines de ces embarcations prendre les flots en quête de poissons. En raison de la proximité avec les volcans avoisinants, les plages de la région d'Amed sont faites de sable et de galets noirs.

Une toute petite route sinueuse et vallonnée parcourt toute la côte d'Amed. En la suivant, on arrive au village de Jemeluk, l'endroit le plus prisé des touristes. Plus loin, d'Ouest en Est, se trouvent les villages de Bunutan, puis Lipah, Lehan, Selang, Banyuning, Aas... Tous ces villages se confondent en une seule zone appelée "Amed". Aucune indication ne permet de savoir dans quel village on se trouve, mais globalement, chaque baie correspond à un village. En poursuivant, les villages deviennent plus rares et l'état de la petite route se dégrade.. Selon l'endroit, on aperçoit le majestueux volcan Gunung Agung.

Les transports en communs locaux sont assez rares à Amed ! Il est donc préférable d'être véhiculé. Il y a des locations de vélos ou scooters (voir Comment se déplacer).

C'est au départ d'Amed que l'on peut rejoindre le plus rapidement les îles Gili situées à proximité de Lombok.

Où dormir à Amed ?

Les hébergements sont nombreux et sont pratiquement tous situés sur les abords de la route d'Amed qui parcourt toute la côte. Certains hébergements sont "côté terre" tandis que d'autres, plus chers, sont "côté mer".

Voici quelques exemples d'hébergements :

Et beaucoup d'autres hébergements ici :

Où manger à Amed ?

Voici quelques restaurants de la région d'Amed :

Sur toute la côte on trouve plusieurs supérettes assez bien fournies.

Tulamben

Le village de Tulamben se trouve à 13 km à l'Ouest d'Amed (30 min de trajet). On y vient principalement pour plonger ou faire du snorkeling, notamment sur l'épave du Liberty (voir Plongée et Snorkeling à Tulamben). Depuis Tulamben, on ne pourra pas manquer de remarquer l'imposant volcan Gunung Agung.

Où dormir à Tulamben ?

Les hébergements sont nombreux à Tulamben.

Lovina

Situé sur la côte Nord de Bali, Lovina attire les touristes pour son calme et sa plage Lovina Beach. Du fait de son éloignement avec l'aéroport de Denpasar, sa plage est nettement moins fréquentée que celles du Sud de Bali. Lovina est réputée pour l'observation des dauphins, mais nous déconseillons vivement ce type d'excursion permettant de voire des dauphins en bateau car rares sont les embarcations qui respectent le bien être de l'animal. Avec de la chance, on pourra voir des dauphins depuis la plage. Il est également possible de faire du snorkeling dans les alentours.

A proximité de Lovina, on peut visiter le temple de Brahma Vihara Arama (10 km) ou encore prendre un bain dans les magnifiques sources chaudes de Air Panas Banjar (11 km).

Où dormir à Lovina ?

Les hébergements sont très nombreux à Lovina et autour de la ville.

Pemuteran

Pemuteran était un village de pêcheurs qui s'est transformé avec l'arrivée des touristes, attirés par la quiétude de la région. Les plages de Pemuteran sont composées de sable noir et ne sont pas particulièrement attrayantes. Par ailleurs, les nombreux rochers ainsi les vagues qui s'abattent sur la plage ne facilitent pas l'entrée dans l'eau. Des panneaux indiquent les zones de baignade sécurisées. On vient donc à Pemuteran plutôt pour son calme et ses sites de plongée (ou snorkeling).

 

Où dormir à Pemuteran ?

Pemuteran attirait, dans un premier temps, une clientèle aisée. Aujourd'hui, de nombreuses guesthouses (ou home stay) permettent de se loger à moindre coût.

Voici les hébergements de Pemuteran :

Et d'autres hébergements ici :

Où manger à Pemuteran ?

Pour manger à Pemuteran, le choix est vaste. On y trouvera des restaurants pour tous les budgets. Voici quelques restaurants et magasins de Pemuteran :

Pour se restaurer, il est également possible de prendre un repas dans un hôtel.

Munduk

Se poser quelques nuits à Munduk, c'est prendre un vrai bol d'air frais et pur. Située à plus de 600 m d'altitude, cette petite localité agricole se trouve, en effet, au coeur d'une magnifique nature composée de forêts luxuriantes et entourée de plusieurs volcans, dont le Batukaru, qui culmine à 2 276 m d'altitude. La région étant très arrosée, de nombreuses cultures entourent le village : café, cacao, papaye, clou de girofle, vanille, noix de muscade, riz... On peut d'ailleurs remarquer le séchage des épices sur les toits plats des maisons. Les nombreux sentiers de balade facilitent la découverte de cette région. Parmi les points d'intérêts touristiques, 3 superbes cascades se trouvent non loin du village ainsi que de magnifiques rizières. Par temps clair, depuis le village, on aperçoit même la mer qui se trouve à environ 11 km de là.

Où dormir à Munduk ?

On trouve à Munduk quelques hôtels et guesthouses. Par exemple :

Où manger à Munduk ?

Quelques restaurants et warung, situés dans le village, permettent de se restaurer facilement. Par exemple :

Jatiluwih

Le cadre exceptionnel au coeur duquel se love le village de Jatiluwih permet d'admirer les rizières qui comptent parmi les plus belles de Bali (voir Rizières de Jatiluwih) ! Plusieurs volcans entourent la région, ce qui ajoute un coté époustouflant au cadre. Lors des fortes chaleurs, il y fait bon trouver de la fraîcheur puisque le village se trouve à 700 m d'altitude. La route qui rejoint cette région et le village de Jatiluwih est soumise à un péage (environ 2€).

Où dormir à Jatiluwih ?

Quelques hébergements, relativement simples, se trouvent dans le village de Jatiluwih ; par exemple :

Pour trouver des hébergements de meilleur confort, il faut s'éloigner du village. Ainsi, il y a de beaux hébergements à côté du village de Soka.